TSI     Déroulement des activités pratiques                 footer-logo-eiffel

 

 

image306

Les Travaux pratiques sont organisés sur l’année en 10 séries de 3 séances (une séance par semaine),

Les activités sont organisées en îlot : les étudiants (par groupe de 3) conduisent différentes activités pour répondre à la problématique proposée dans le sujet de TP.

Le chef de projet conduit l’une des trois activités et coordonne l’ensemble des travaux dans le but de répondre à la problématique posée.

Généralités

Démarche

image310

La démarche adoptée en activités pratiques  est celle qu’une équipe d’ingénieurs met en œuvre pour développer et réaliser un projet.

Elle consiste à guider les choix technologique par la mesure des écarts entre trois points de vue sur le système développé : Cahier des charges, Modélisation/Simulation, Laboratoire.          

  

Exemple : le projet Bloodhound SSC

image3571image355Dimage336

 

 

 

Domaine du laboratoire

Domaine de la simulation

Domaine du commanditaire

 

image374image354

image353

image351

*   image350

 

*   image360

image374image359

 

Ingénieur

chargé des essais

Ingénieur

Modélisation et simulation

Ingénieur 

Chargé d’affaires

 

Le système réel (ou une partie du système)  est expérimenté  au laboratoire.

Ses performances sont mesurées à l’aide d’une instrumentation adaptée afin de quantifier les écarts au cahier des charges ou au modèle.

L’objectif de ces essais est de valider le cahier des charges fonctionnel ou de renseigner et affiner le modèle de simulation dans la phase de conception.

Dans la phase de conception du système, l’ingénieur  s’appuie sur des modèles  le plus souvent numériques.

  Les outils numériques permettent d’évaluer les performances du système afin de quantifier les écarts au cahier des charges pour progresser dans la conception, ou les écarts au système réel pour affiner le modèle.

LE CdCF(Cahier des charges fonctionnel) définit les performances attendues par le commanditaire  à l’origine de la conception du système.

L’ingénieur a pour mission d’élaborer la solution technico-économique qui répondra au mieux aux contraintes de ce cahier des charges.

On retrouvera la même démarche en activités pratiques au laboratoire de sciences industrielles : exemple S : Activités Pratiques Série n°5

Ingénieur d’étude

Ingénieur  d’essais

Ingénieur  modélisation

Décrire le fonctionnement de l’association hacheur-Machine par une approche structurelle du système tel qu’il a été concu.

Déterminer  et vérifier expérimentale  de l’ondulation de courant 

Simuler l’association hacheur-Mcc avec matlab-Simulink

 

 

 

Chaque étudiant répond au questionnement de l’activité qu’il a en responsabilité.

Durée :  2 heures

Le groupe échange, met en commun démarches et résultats dans un dossier BILAN, il le complète par des documents (graphes, diagrammes…) et conclut.

Durée : 30 mn

Le chef de projet présente oralement le bilan du TP devant un professeur.

Durée : 5 mn

 

 

Bilan

image297

A travers les activités de travaux pratiques de sciences industrielles, les étudiants s’initient  à la démarche ingénieur en circulant entre les trois domaines (Besoin, Simulation, Laboratoire) et en analysant les différents écarts, afin de les valider ou de proposer des solutions en vue d’une amélioration des performances.

Le bilan permet aux étudiants d’échanger et préparer la présentation orale des résultats et de la démarche adoptée dans chaque activité.  Ils rédigent dans ce but une fiche bilan qui peut être annexée par des relevés, courbes…

Le chef de projet présente oralement un bilan des résultats obtenus en s’appuyant sur les documents rédigés pendant les activités.

image323

 

 

Evaluation

image322

La fiche Bilan et la présentation orale font l’objet d’une vérification des objectifs pédagogiques visés par les activités de travaux pratiques.

 

 

 Denis Guérin / Frédéric Poulet       TSI1    Eiffel DIJON